Rio : Cidade Maravilhosa (2ème partie)

Après donc une matinée bien remplie; notre chauffeur de taxi nous a emmené déjeuner dans le quartier Nord de la ville; un quartier beaucoup plus populaire que ceux que nous avions fait précédemment, bien loin du glamour des quartiers Sud de Rio. Et cela se remarque dès les premiers instants où vous y entrez. La zone Norte consiste en un entassement de quartiers où vivent ensemble tant bien que mal classes moyennes et classes populaires. Le quartier comprend également une partie beaucoup plus luxuriante à l’ouest grâce à la forêt de Tijuca (plus grande forêt urbaine du monde) avec en son sommet le fameux Christ Rédempteur. C’est ici que sont également présentes un grand nombres d’écoles de Samba de Rio, parmi lesquelles les meilleures de la ville, dont beaucoup ont été Championnes lors du Carnaval de Rio.

Nous allâmes donc déjeuner dans un petit restaurant du quartier, connu de notre chauffeur de taxi, principalement fréquenté par des locaux. A première vue, c’est le genre d’endroit où vous n’iriez pas spécialement de premier abord si vous étiez tout seul; mais il s’est avéré un bon restaurant de quartier (pour une dizaine de réais vous avez le droit à un buffet à volonté de bonne facture).

Après nous être bien rassasié, nous avons pris la direction du célèbre Stade Maracanã, à l’honneur pas plus tard qu’il y a quelques mois pour les Jeux Olympiques d’été de Rio. Nous avions pu l’apprécier le matin même à partir du Corcovado, mais ce fut tout de même impressionnant de pouvoir s’en approcher de près. Le Maracanã, fait partie des lieux les plus visités de Rio, et le jour de notre visite de longues files d’attentes étaient déjà présentes. Nous avons donc préféré ne pas le visiter et avons fini par en faire le tour et le voir de l’extérieur uniquement… mais au moins nous pourrons dire que nous l’avons vu pour de vrai! 🙂

Stade Maracanã de Rio de Janeiro
Stade Maracanã

Non content d’avoir pu voir le légendaire Stade de Rio de Janeiro, notre chauffeur de taxi nous emmena voir un autre monument beaucoup moins connu, mais tout aussi médiatique : le Sambodrómo. Son nom vous dit peut-être rien mais vous l’avez sans aucun doute aperçu à la télévision à l’occasion du Carnaval de Rio. Le Sambodróme, appelé également « avenida Marquês de Sapucaí » est la fameuse avenue où a lieu chaque année le défilé du Carnaval. Le monument, créé par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer en 1984, est une avenue de 800 mètres de longueur entouré de gradins surélevés (pouvant accueillir jusqu’à 88 500 personnes) conçu spécifiquement pour accueillir cet évènement (bien que cet été pour les JO ils a également accueilli les épreuves de tir à l’arc et de marathon). Jusqu’à présent il est vrai que je n’avais jamais réalisé où exactement se déroulait chaque année le défilé du Carnaval; et encore moins qu’un lieu comme celui ci avait été spécialement réalisé pour l’évènement. Ce fut donc très intéressant de pouvoir apercevoir ce haut lieu de fête carioca de près.

Non loin de là, nous continuâmes notre petit tour de la ville, en rentrant dans un nouveau quartier, celui de Lapa.  Ce quartier est considéré comme le quartier alternatif de Rio, où se conjuguent toute forme d’art et de divertissement; et on y vit au rythme de la samba et des nombreuses fêtes qui animent le quartier dès la nuit tombée. Lapa est en effet, le quartier par excellence où se rassemblent les cariocas le soir pour s’amuser; la vie nocturne y étant particulièrement trépidante, grâce notamment aux nombreuses boites de nuits qui y sont présentes. Le quartier abrite notamment la fameuse Escadaria Selarón, symbole du quartier, mondialement connu : escalier coloré orné de plus de  2000 carreaux de faïences réalisé par l’artiste chilien Jorge Selarón, à l’occasion de la Coupe du Monde Footbal de 1994.

Aqueduc de Carioca
Arches de Lapa

Notre visite de Lapa commença donc par les Arches de Lapa, un aqueduc construit au XVIIIème siècle, et qui à l’époque servait à apporter de l’eau venant du fleuve Carioca (qui prend sa source dans la forêt de Tijuca). Aujourd’hui il sert principalement comme support à une ligne de Tramway du quartier de Santa Teresa. La nuit tombée, ce sont de nombreux stands « quiosque » qui prennent possession du lieu, offrant nourriture et boissons aux nombreux cariocas (et touristes) qui s’y retrouvent pour s’amuser.

Catedral de São Sebastião
Cathédrale Saint-Sébastien

Notre visite continua avec la Cathédrale São Sebastião, principal lieu de culte catholique de la ville de Rio. Avec sa forme pyramidale, quand on l’a voit de loin, rien ne laisserai à penser que c’est une Cathédrale. Construit entre 1964 et 1976, elle est en réalité représentative d’un courant brutaliste dans l’architecture moderne, d’où sa forme qui n’est pas sans rappeler celle des pyramides précolombiennes. Passé ce premier effet de surprise; s’en est une toute autre qui nous attend à l’intérieur. Ce qui surprend à première vue, c’est la grandeur du lieu : la Cathédrale peut accueillir jusqu’à 20.000 personnes, ce qui en fait l’une des plus grandes du Brésil. Egalement, on se laisse à apprécier la beauté des vitraux qui s’élancent dans toute la hauteur de la Cathédrale; soit 75m de haut. De toute beauté!

Cathédrale São Sebastião
Vitraux de la Cathédrale São Sebastião

Non loin de la Cathédrale, dans le quartier centre de la ville, nous terminions notre visite par la Praça Mauá; où siège le resplendissant Museu do Amanhã (Musée de Demain), et qui fut inauguré en 2015 par la présidente du Brésil Dilma Rousseff (destituée depuis).

museu
Museu do Amanhã

Le Musée est l’aboutissement d’un projet de réhabilitation urbaine portant le nom de Porto Maravilha, réalisé en parallèle de la Coupe du Monde de football de 2014 et des JO d’été de 2016. La Praça Mauá; fut d’ailleurs pendant ces JO le point de rassemblement principal grâce au fameux Boulevard Olympique; qui fut d’ailleurs notre dernier point de visite de la journée, et dont le point d’orgue fut le graffiti mural de plus de 190 mètres de long (le plus grand du monde), spécialement réalisé pour les Jeux Olympiques.

Cette journée de visite, fini donc comme nous l’avions commencée, avec un feu d’artifices de couleurs, et des images qui resteront gravé pour bien longtemps dans nos têtes.

Les cariocas ont donc bien raison : Rio est réellement une Ville Merveilleuse.

grafitti_murals_by_kobra_in_porto_maravilha_rio_de_janeiro_-foto_by_haroldo_castro
Graffiti Boulevard Olympique
Pour suivre mon quotidien au Brésil : Rendez-vous sur mon compte Instagram (@bruno.fus)

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La cathédrale est sublime ! J’ai vraiment adoré l’intérieur !

    Aimé par 1 personne

    1. Bruno dit :

      Moi aussi j’ai adoré. Très surprenante dans un premier temps, mais une fois rentré à l’intérieur on adhère vite 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s