Il était une fois, au Royal Monceau….

LaurentSanguinetti-RoyalMonceau-Greeting-Card-flat_905

 

S’était un dimanche soir. Pour la toute première fois, j’allais pénétrer à l’intérieur de ce mythique palace parisien pour une expérience des plus magiques : assister à la projection d’un film dans le cinéma privée de l’établissement. Car oui, pour ceux qui ne le savent peut être pas encore, le Royal Monceau possède sa propre salle de projection : le cinéma Katara. Ainsi, depuis plusieurs années déjà, l’établissement propose aux parisiens les plus cinéphiles de (re)découvrir le meilleur du 7ème Art chaque dimanche à travers le « Royal Monceau Ciné-Club« . Je parle « d’expérience » car c’est bien cela que l’établissement propose à ses hôtes. Découverte :

royal-monceau.jpeg

Entièrement repensé par Philippe Starck en 2010, puis distingué de la fameuse dénomination de « palace » dès 2013, le Royal Monceau est l’un des hauts lieux parisien où le mot luxe rime avec raffinement. Partie intégrante du patrimoine français depuis des décennies, le célèbre décorateur a su redonner une nouvelle jeunesse au palace, en préservant à la fois l’esprit du lieu (ouvert quand même depuis 1928) tout en lui donnant une nouvelle dimension. Il a pensé le Royal Monceau comme un hôtel de luxe de genre inédit, entre salon parisien et résidence d’artiste : un lieu ouvert sur le monde où les esprits libres peuvent laisser court à leur imagination.  C’est en cela que l’hôtel veut se distinguer des autres; il se présente comme un lieu ouvert sur le monde de l’Art et de la Culture et propose ainsi plusieurs espaces dédiés, comme une salle d’exposition « Art District » ou même une librairie d’art contemporain « la librairie des Arts ».

LaurentSanguinetti-RoyalMonceau-identity-16-The-Place_905

 

LaurentSanguinetti-RoyalMonceau-identity-01-Montgolfier_905

Mais vous l’aurez compris, ce qui fait son atout principal c’est bien sa salle de cinéma « Katara » , qui a d’ailleurs pour vocation d’être une référence au niveau international dans le secteur du cinéma numérique. Doté d’une capacité de 99 places, la salle est à la pointe de la technologie grâce à une acoustique fine et travaillée mais aussi grâce notamment à sa plateforme numérique haut de gamme, pouvant proposer à la fois de la 2D et de la 3D.  C’est donc en toute logique que la salle se veut être un écrin de luxe et de technologie à la fois au service des professionnels qui l’a loue pour des projections privées ou avant premières exclusives, mais aussi donc au service du plus grand nombre, grâce à ses fameuses séances « ciné-club » du dimanche soir.

 

LaurentSanguinetti-RoyalMonceau-identity-10-Kids-Club_905

Le Royal-Monceau étant ce qu’il est; il ne fait donc pas les choses à moitié : vous n’allez pas voir un film dans n’importe qu’elle salle de cinéma; il faut donc que l’expérience soit totale, et à la hauteur des lieux.  Sont donc inclus dans le prix de la séance (qui est de 40€) , de succulents popcorn caramélisés (ou salés) signés Pierre Hermé ainsi qu’une coupe de champagne, le tout confortablement installé dans des fauteuils en cuir (made by Starck, of course).   Le cinéma, version grand luxe en somme!

 

LaurentSanguinetti-RoyalMonceau-identity-12-The-Location_905.jpgAfin de prolonger cette expérience inédite encore plus, l’hôtel proposait à l’époque où j’y suis allé, une autre offre spéciale, tout aussi alléchante :  un repas au sein de son restaurant à l’issu de la séance de cinéma : « le Dîner Royal« . L’expérience était là aussi très intéressante à vivre; car nous accédions à quelque chose dont nous n’avions là encore pas l’habitude, à un prix beaucoup moindre que si nous y avions été hors du « ciné-club ». Et c’est justement parce que ce n’est pas vraiment le genre de restaurants où l’on va dîner tous les mois, que l’expérience fut intéressante. Nous avons profité de la magie des lieux et d’un cadre féerique tout un dégustant un très bon repas, tout en sachant que s’était un « one-shot », et que nous ne reviendrons sûrement pas car n’étant pas le genre de restaurants que nous fréquentions. Cela nous a donc permis de profiter de l’instant encore plus,  et d’apprécier le service « palace », sans fausses notes.

 Ainsi, pour ceux qui seraient intéressé par une petite séance au Royal Monceau je vous invite à consulter la programmation de la salle. En effet, chaque mois est consacrée à une thématique spéciale : ce mois-ci le cycle James Bond!

Alors, tenté par une « toile » version Grand Luxe ? 🙂

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s