Movember

Movember : contraction de Mo (pour moustache en anglais) et -(no)vember (novembre en anglais) est un mouvement créé afin de sensibiliser l’opinion public sur les maladies masculines.

  • Santé mentale
  • Cancer de la prostate
  • Cancer des testicules
  • Prévention du suicide

Chaque année donc, au mois de Novembre, l’organisation invite les hommes du monde entier à faire pousser leur moustache dans le but d’initier des conversations sur ces différents sujets masculins, souvent tabou. Le but in fine étant également d’aider l’association à lever des fonds.

Depuis 2003, cette association relève le pari de « changer le visage de la santé au masculin ». Aidé de partenaires, l’association a depuis financé plus de 1250 projets autour de la santé des hommes. Le but affiché est clair : réduire la mortalité des jeunes hommes. En moyenne et dans le monde entier, les hommes meurent 6 ans plus tôt que les femmes.

Aujourd’hui je parlerai de ce que je connais plus particulièrement et de mon expérience personnelle : le cancer des testicules.

Car oui, on n’en parle pas assez. Et pourtant !

Bien que ce soit un cancer relativement rare (il représente 1 à 2% des cancers chez l’homme), cela reste celui qui touche le plus les jeunes hommes entre 15 et 35 ans (bon cool, ca veut dire que je suis encore jeune donc..). Il représente environ 2000 nouveaux cas/ an en France. Et les cas ont augmenté de 60% en 25 ans dans le monde.

Heureusement, il reste un cancer de très bon pronostic et se guéri dans plus de 95% des cas dans ses formes localisées.

🩺 Le Dépistage. C’est la clef !

Guide de l’auto-examination (source site Movember.com)

Contrairement à la majorité des autres tumeurs, celle des testicules peut être détectée très facilement, car celle-ci se voit et se sens. Une simple auto-palpation peut suffire afin de détecter une anomalie. On recommande à tous les hommes à partir de 15 ans de pratiquer un auto-examen, de préférence après un bain ou une douche chaude. Ce qui doit alerter :

  • Toute grosseur anormale dans l’un ou l’autre des testicules (souvent indolore)
  • Une sensation de lourdeur dans le scrotum
  • Un changement dans la taille et la forme des testicules
  • Crampes ou douleurs dans la bas ventre
  • Douleur ou gêne dans les testicules ou le scrotum

Vous l’aurez compris, n’attendez pas d’avoir un testicule qui ressemble à une boule de pétanque avant d’aller consulter un médecin…

Bien évidemment avoir l’un de ces symptômes ne veut pas forcément dire que vous avez un cancer. Cela peut être bien d’autres choses (un hydrocèle par exemple). Mais cela mérite sans aucun doute une petite visite chez votre médecin traitant.

Dans mon cas, j’aurai pu consulter bien plus tôt… Mon testicule gauche avait quasiment triplé de volume. Et à cause de la gêne, j’avais un grand mal à marcher ou à conduire.
Ma tumeur faisait déjà 9cm lorsque je fut opéré… Mon chirurgien me confiera après l’opération que tout le bloc opératoire était resté bouche bée devant ma tumeur.
Ainsi, si j’avais attendu quelques semaines de plus cela aurait été une toute autre histoire pour moi.. et je n’aurai probablement pas guéri aussi « rapidement ».

Messieurs, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire à présent. Et mesdemoiselles, si Monsieur rechigne à la tâche, ça sera à vous de prendre les choses en main bien évidemment… 🤲🏻

Parce qu’il n’y a pas que les boules de Noël qui compte…il y a aussi les vôtres ! 🎈

Pour participer au mouvement, faire des dons ou vous informez; rendez-vous sur les sites du mouvement :

Fb : Movember France

Site internet : Movember

Instagram : @Movember

Et pour en savoir plus sur mon histoire :

View this post on Instagram

#Movember 👨🏻‍🦰 🏥 Parce que la santé ce n’est pas tabou ! 🎀 C’est le mois de sensibilisation aux cancers masculins : le cancer de la prostate et celui des testicules. Je parlerai de celui que je connais; celui des testicules. Car oui, on n’en parle pas assez. Et pourtant! Bien que ce soit un cancer relativement rare (il représente 1 à 2% des cancers chez l’homme), cela reste celui qui touche le + les jeunes hommes entre 15 et 35 ans. Il représente environ 2000 nouveaux cas /an en France. Et les cas ont augmenté de 60% en 25 ans ds le monde. Heureusement, il reste un cancer de très bon pronostic et se guéri dans plus de 95% des cas dans ses formes localisées. 🩺 Le dépistage : la clef ! Contrairement à la majorité des autres tumeurs, celle des testicules peut être détecté facilement. Une simple auto-palpation peut suffire à détecter une anomalie. On recommande à tous les hommes à partir de 15 ans de pratiquer un auto-examen , de préférence après un bain ou une douche chaude. Toute grosseur, lourdeur doit être prise au sérieux et être un motif de consultation. N’attendez pas d’avoir une testicule grosse comme une boule de pétanque… Dans mon cas, j’aurai pu consulter bien + tôt. Ma tumeur faisait déjà 9cm lorsque je fut opéré. Quelques semaines de + et cela aurait été une autre histoire pour moi. Vous savez donc quoi faire à présent! Et mesdemoiselles, si Mr rechigne à la tâche, ça sera à vs de prendre les choses en main…! 🤲🏻 Parce qu’il n’y a pas que les boules de Noël qui compte…il y aussi les votres! 🎈 #movemberfrance @movember #cancertesticules #cancer #depistage #sensibilisation #sante

A post shared by | Bruno Machado | (@bruno.fus) on

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s